Menus végétariens dans les cantines

Vendredi 16 avril, les député·es ont voté trois avancées en faveur de davantage de repas végétariens dans les cantines :

  • Le menu végétarien hebdomadaire, mis en place à titre expérimental suite à la loi EGAlim en 2018, est entériné pour les cantines scolaires publiques et privées ;
  • Une option végétarienne quotidienne est rendue obligatoire, au 1er janvier 2023, dans les établissements et services de la restauration collective sous la responsabilité de l’Etat qui proposent déjà des choix multiples (services administratifs de l’Etat, CROUS, armées, prisons, hôpitaux, entreprises nationales de type SNCF) ;
  • Une évolution des référentiels de formation en cuisine pour y inclure les avantages en termes de santé et d’environnement de la diversification des protéines

Les collectivités locales ne sont pas concernées par les obligations. Malgré la détermination de certain·es député·es LFI, NI, LREM, MODEM, Agir Ensemble sur le sujet, les élèves de collèges et lycées ne pourront donc accéder à des options végétariennes que lorsque leurs gestionnaires le décideront.

Source de l’extrait : https://www.vegecantines.fr/menus-vegetariens-avancees-majeures-pour-la-restauration-collective/

Afin de s’assurer des conditions de l’expérimentation, la Direction générale de la Santé a interrogé l’Anses mi-décembre 2019 pour fournir sous un mois des éléments d’ordre général à travers une série de questions relatives aux thèmes suivants : la mise en place d’un menu végétarien, les protéines d’origine végétale, les indicateurs de qualité nutritionnelle, les plats à base d’œuf et de fromage, les plats à base de soja et les aliments ultra-transformés.

L’Anses s’est autosaisie pour établir des repères alimentaires permettant de couvrir les besoins nutritionnels des personnes qui excluent de leur régime alimentaire tout ou partie des aliments d’origine animale. Le travail d’expertise actuellement en cours inclut une adaptation de l’outil mis en œuvre dans l’expertise de 2016 relative à la définition des repères alimentaires. Ce modèle sera particulièrement utile à transposer au contexte de l’intégration de menus végétariens en milieu scolaire, moyennant des adaptations aux besoins nutritionnels correspondants à l’âge des enfants.

Les conclusions de ces travaux, menés en parallèle de l’expérimentation, viendront compléter les premiers éléments de réponse donnés début 2020 par l’Agence. Leur publication est prévue fin 2021.

Pour l’Anses, la phase d’expérimentation actuelle doit être mise à profit pour collecter des données qui permettront ultérieurement d’évaluer l’impact nutritionnel de la mise en place d’un menu végétarien hebdomadaire en restauration scolaire.

source: https://www.anses.fr/fr/content/menu-végétarien-hebdomadaire-à-l’école-une-première-saisine-de-l’anses-en-appui-à-l

 

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.